L’histoire de Carnaby Street Londres

L’histoire de Carnaby Street Londres

La rue de Carnaby Street dans le centre de Londres à une histoire emblématique et deviendra entre les années 50 et 2000 l’épicentre de la « youth culture » et de la mode Londoniennes. Devenue tour à tour berceau du Swinging London des années 1960, puis patrie des Mods, Skinheads, Punks et autres New Romantics des années 80.

Construite en 1682, par l’architecte Richard Tyler, Carnaby street tire son nom de Karnaby House, la première maison construite dans la rue.

Durant la grande épidémie de peste de 1665. La première maison d’accueil pour les victimes de la peste fut construite sur Carnaby Street.

Dans les années 1720, la rue fut réaménagée pour inclure un marché de viande, de poisson et de légumes , plus tard connu sous le nom de marché de Carnaby. 

Soho étant l’épicentre de l’épidémie de choléra de 1854, l’épidémiologiste John Snow y identifie la pompe à eau contaminée de Broadwick Street. Cet endroit juste à côté de Carnaby est commémoré par le pub John Snow construit sur le site de la pompe à eau. 

En 1952 – John Stephen ouvre le magasin « His Clothes » sur Beak Street, et plus tard au 5 Carnaby Street. Bien que sa marchandise cible les adolescents, elle attire aussi des stars de la pop, dont Jimi Hendrix, les Beatles, les Rolling Stones et les Kinks. John Stephens ouvrira 5 autres magasins sur Carnaby Street.

Pendant des années 60-70, Carnaby était l’endroit où il fallait être si vous étiez un créatif en quête d’inspiration. Carnaby a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1960 avec des ses vetements originaux, ses couleurs vibrantes, de nouvelles cultures, de nouvelle musiques et une identité rebelle.

Il n’y avait nulle part ailleurs comme ça à Londres. Les stars de la musique comme Jimi Hendrix, les Beatles, les Rolling Stones, David Bowie ou les Kinks mais aussi les icônes de l’époque telles que Brigitte Bardot et Elizabeth Taylor étaient toutes des habituées de Carnaby Street.

Le 15 avril 1966 Le magazine Time décrit Londres pour la première fois comme la «ville qui swingue / swinging London » . Pour promouvoir l’ouverture de la nouvelle boutique « Tom Cat », le propriétaire Irvine Sellar a demandera à Tom Jones de descendre Carnaby Street avec l’actrice du film « Casino Royale » Christine Spooner et un guépard.


En 1973 – Carnaby Street devient piétonne.


En 1976 Le punk émerge et prends d’assaut Carnaby Street avec The Sex Pistols photographiés dans la rue. Une nouvelle vague de designers britanniques s’installe dans la région, notamment Vivienne Westwood, John Richmond, Mary Quant et Pam Hogg.

Carnaby était l’endroit idéal pour présenter un nouveau style provocateur. Que vous soyez un Mod, un Punk, un Rocker ou un Goth, Carnaby était la rue de la mode.

En 2002 Le légendaire magasin de disques hip-hop Deal Real ouvre ses portes non loin au 3 Marlborough Court. Un lieu où vous pouvez croiser Amy Winehouse, Kanye West, Mark Ronson, John Legend, Mos Def et Lupe Fiasco. Devenu à nouveau le centre londonien de la culture hip-hop et de la jeunesse urbaine.

Des visite guidees recommandée sur TripAdvisor!

Lire les commentaires laisses par nos derniers visiteurs >>

Contactez Laurent à londresinsolite@gmail.com avec vos questions

et pour réserver votre visite guidée dans Londres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s